Pédalez avec nous!

ESF (le vélo générateur) interroge la faculté d’indépendance des artistes et des institutions. Dans un milieu où l’exposition bat son plein surtout au moment où le public est « rincé à l’œil », il est important de réfléchir quelques instants à la façon dont les subventions publiques sont utilisées et pourquoi on subventionne? Que permet l’indépendance? Les artistes subventionnés sont-ils des fonctionnaires comme les autres? Sommes-nous privilégiés par ce statut étrange dont nous jouissons?Pourquoi l’artiste a-t-il droit à des faveurs exceptionnelles de la part de l’état et qu’est-ce-que cela signifie? Comment critique-t-on son mécène, et autrement dit, qu’arrive-t-il à l’artiste qui crache dans la soupe?

Le principe des subventions donne à ceux qui en disposent visibilité et confort matériel. L’argent qui est engagé permet des luxes, des folies qui ne seraient pas possibles autrement. Dans le rapport trouble qu’entretiennent art et argent, une seule chose est sûre: l’art n’existe pas avant tout pour nous à des fins spéculatives, et si c’est le cas, il devrait sérieusement se poser des questions sur ses finalités.

Réalisé pendant une résidence d’artiste au lycée agricole le Chesnoy à Montargis, « un partenariat DRAC – DRAF – Région Centre », ESF est un projet qui a le mérite de poser le doigt sur la question épineuse de l’argent public dans un contexte artistico-agricole, et de mettre en vis à vis le statut de ces deux catégories socio-professionnelles, qui se découvrent des point communs, pour mieux cerner le problème. Si ESF, a été l’occasion d’expérimenter ce qu’est la fabrication bureaucratique de ce que peut être de l’art (l’artiste n’est ce qu’il est que par sa compromission avec l’institution, etc.), cela s’est fait à la force des jambes: toute l’énergie humaine et renouvelable cumulée de toutes celles et ceux qui ont bien voulu se prêter au jeu a permis de mettre en place un îlot d’indépendance (qui à « remuer le couteau dans la plaie »).

ESF (le vélo générateur) a été montré dans diverses expositions ou performances à Vitry, Mulhouse, Montargis et Orsay. Conçu et réalisé en collaboration avec Jean-Jacques Durand, enseignant au Chesnoy.

Un partenariat EDF, DRAC – DRAF – Région Centre, 2007.

 

Quelques images et une courte video au HSF Festival du /tmp/lab/ en 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *